Chillida

imagesCHILLIDA PEINE DEL VIENTO

Está todo dicho de Eduardo Chillida…

Yo solo podría hablar de la emoción que me transmiten sus espacios, sus vacíos, el lenguaje hermético de su obra cuando la observo despacio,
de cerca… o de lejos, y la traspasa o la envuelve la Luz de los siglos.

Je suis de ceux qui pensent, et cela est pour moi très important, que les hommes sont de quelque part. L’ideal est que nous soyons d’un lieu, que nous ayons nos racines dans un lieu, mais que nos bras puissent atteindre tout le monde, que les idées de n’importe quelle culture puissent nous convenir. Tous les lieux sont parfaits pour quiconque y est à sa place, et moi, ici, dans mon Pays Basque, je me sens à ma place, comme un arbre adapté a son territoire, sur son terrain mais avec les bras ouverts au monde entier. Je suis entrain d’essayer de réaliser l’ouverture d’un homme, la mienne, parce que je suis moi, et comme je suis d’ici, cette oeuvre aura des teintes particulières, une lumière noire, qui est la nôtre.

Chillida

Eduardo Chillida (1924 – 2002)

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s